dimanche 2 septembre 2012

"La Route" par Cormac McCarthy

Quel plaisir de se retrouver après cette longue pause estivale ! L'occasion idéale pour parler de quelques découvertes de l'été et d'évoquer des titres singuliers...

C'est pourquoi on vous propose sur Fantasy au Petit-Déjeuner de revenir aujourd’hui sur l'un des grands classiques de la littérature d'anticipation de ces dernières années : "La Route" de Cormac McCarthy, publié en France chez L'Olivier. Vous avez sans doute déjà lu ce grand roman ou vu le film qui en est tiré, mais on ne pouvait pas passer à côté d'un tel monument. Et puis cela rappellera un peu les USA à votre humble chroniqueur...
Alors, No Future ?


Merci encore et toujours pour votre oreille attentive. On va essayer de se retrouver assez vite après le feu de la rentrée. Portez vous bien. Usque ad finem... Salvek

7 commentaires:

Sunniva a dit…

Ca me fait plaisir de te voir parler de ce livre! Je l'ai beaucoup apprécié lorsque je l'ai lu, par contre je n'avais pas réalisé que les catastrophes qui avaient eu lieu avait une origine "naturelle". Je pensais qu'il y aurait aussi pu y avoir une grosse pagaille nucléaire etc... J'ai pas mal spéculé car je n'avais pas l'impression qu'on nous dise ce qui s'est passé (j'ai lu la version française), j'ai du zapper quelque chose. Merci pour tes vidéos, grâce à toi je viens de me ramener de Pologne le livre Metro 2033 et je sens que ça va être un régal!

Lucas a dit…

Quel bonheur de retrouver notre chroniqueur préféré !

Aaaaaahhhh quel livre... Je l'ai lu il y a plusieurs années et quel choc... J'ai adoré cette épopée épurée et dénudée de tout. Cette dure et froide poésie qui émane de ce récit est glaçante de beauté... Bref... J'ai adoré !!! En espérant vite retrouvé d'autres vidéos,

bonne continuation et bonne lecture chers amis !


Lucas.

Acr0 a dit…

Bon je suppose que la vidéo a été tournée il y a quelques jours, car ici c'est tout sauf la canicule ;) (bien que je fasse partie des gens qui n'ont pas eu trop à se plaindre du temps cet été).
Ma foi, j'ai beaucoup aimé ce roman - lu en français, bonne traduction -, notamment le côté dépouillé de l'écriture qui s'axe sur l'essentiel et ce que nous ressentons à lire cette histoire.

Anonyme a dit…

Il faut vraiment que je prenne des cours d'anglais...

Anonyme a dit…

Avis aux amateurs de croissant, le croissant doré d'il y a deux ans (Le Nom Du Vent) à maintenant sa suite en français ! C'est sorti fin aout, et ça envoie sérieusement :) (par contre bragelonne se fout un peu de notre gueule => le bouquin sera vendu en deux parties, et la seule édition disponible de la première partie est à 28€...)

Edrem

Anonyme a dit…

Je viens de lire ce livre et je suis d'avis de dire que les commentaires sont valables pour la version française. De mémoire le traducteur aurait travailler avec Mac Carthy pour être le plus fidèle possible.
On retrouve donc le coté poétique et glauque à la fois.
Cette histoire est aussi une parabole, il nous questionne sur le contenu de nos vies et leur importance, sans jamais être lourd, il nous questionne, c'est tout.
Pour moi la lecture a été rude tant l'ambiance est lourde. C'est un livre qui (me?) laisse une marque.

Je le recommande, mais faut avoir le moral bien accroché ... ou le lire en vacances !

antzen

Voyage Découverte Birmanie a dit…

J'aime ce livre. Cormac McCarthy nous fait surpris avec quel intéressante histoire. Merci de partager votre avis sur le livre. Je vais voir les autres vidéo sur votre blog.