dimanche 6 novembre 2011

"Alien - No Exit" par Brian Evenson

C'est avec courage et facétie que votre chroniqueur continue à se montrer au grand jour dans ce cent-unième numéro de Fantasy au Petit-Déjeuner.
Mais il fallait bien un peu de ventre pour oser affronter les plus sinistres créatures de l'espace. Car oui, dans "Alien - No Exit", écrit par Brian Evenson et publié chez Cherche-Midi, c'est bel et bien face aux baveux tueurs du cosmos que nous allons nous retrouver...
Et souvenez vous que là-bas personne ne vous entend crier !



J'espère que le montage sommaire et le gros plan général seront à votre goût. On se donne rendez-vous dans quinze jours. Et j'espère avoir bientôt de nouveaux invités (toi par exemple !). Bonne lecture. Salvek

4 commentaires:

Axldobby a dit…

Salut Salvek ! Encore une fois : BRAVO ! Ta ptite bouille en plus dans l'émission est un vrai "plus" :) Petite question : est-ce moi ou y a-t-il un décalage entre ta voix et la vidéo ? :o
Quant au bouquin : ton avis m'incite à passer mon chemin ! ;)
Bonne semaine à toi ! :)

Loup, y es-tu ? a dit…

C'est un peu étrange de ne plus être uniquement confronté à des mains (et un croissant), mais ça marche quand même toujours !

Pas vraiment étonnant que le scénario ait été annulé, à t'entendre on dirait que celui-ci se contente de prendre le concept d'Alien (des monstres, de l'enfermement, de la peur) en oubliant toutes les grandes thématiques fortes qui accompagnent les films et en font autres choses que des blockbusters hollywoodiesn pop-corn décérébrés.
Bref, je passerai mon chemin.

Par contre, j'attends beaucoup de Prometheus (le fameux film en tournage), séparé de la saga Alien mais très inspiré de celle-ci et peut-être même lié (partageant le même ADN en tout cas).

Salvek a dit…

Oui, petit décalage audio. Je vais tenter par mes maigres moyens d'y remédier ! :)
Content que ça te plaise encore Loup et je partage ton impatience vis à vis de Prometheus. Du moment que c'est pas JP Jeunet qui s'y colle... ;)

Nicolas a dit…

salut le bouquin m'a déçu aussi mais j'ai eu la chance de tomber sur l’excellent "Eifelheim" de Michael Flynn qui m'a réconcilié avec les belles histoires qui parlent d'extraterrestres.