dimanche 22 novembre 2009

"Hunger Games" par Suzanne Collins

Après un passage vers les hautes sphères littéraires, faisons aujourd'hui un détour par les terres de la littérature jeunesse.
Injustement délaissée depuis de trop nombreux épisodes, la fantasy pour ados revient au meilleur de sa forme sur Fantasy au Petit-Déjeuner. Car les fêtes se rapprochant inexorablement, vous risquez d'entendre parler d' "Hunger Games", premier roman d'une certaine Suzanne Collins et publié aux éditions Pocket Jeunesse.
Précédé d'un gros bouche à oreille transatlantique, ce petit bijou d'efficacité se place d'emblée comme l'un de meilleurs titres jeunesse de cette fin d'année. Un roman que certains auront peut-être du mal à distinguer du cultissime "Battle Royale", mais qui n'en reste pas moins un vrai tueur de sommeil, comme mes cernes peuvent en témoigner !



Bonne lecture à tous et surtout n'abusez pas des clémentines ! :)
A dans quinze jours (ou dans une semaine, faut voir). Salvek

12 commentaires:

Tigger Lilly a dit…

Ce livre me fait penser un peu à Marche ou Crève, de Stephen King. 100 jeunes au départ un seul à l'arrivée. Ils doivent marcher marcher jusqu'à tomber, s'ils tombent on les achève.

Je trouve que c'est bien de pousser à l'extrême le concept de télé réalité, peut être que ce livre en fera réfléchir quelques uns. Perso c'est un concept qui me dérange profondément, qui abrutit la jeunesse (et les moins jeunes aussi) d'aujourd'hui. L'histoire a l'air passionnante en plus.

Merci pour ta présentation et bon appétit (miam les clémentines) :)

Anonyme a dit…

Ave Salvek.
Comme d'habitude une critique remplie de passion et d'analyse livresque dans un style bien à toi !
D'ailleurs d'ailleurs... Es tu toi même apprentis écrivain/scénariste ?
Have a good day.
Benvenuto.

arutha a dit…

La question que je me pose après avoir écouté ta chronique est la suivante : en quoi est-ce un livre pour la jeunesse ? Parce que ce qui justifie pour moi l'appellation "jeunesse" et qui fait d'un livre une oeuvre qui ne m'est pas destinée et qui ne peut pas me plaire, malgré ses qualités, c'est : le manque de maturité du discours, le manque de crédibilité, une violence édulcorée, etc.
On ne sent rien de tout ça ici. Alors quoi ?
Il faut bien qu'il manque un ingrédient pour en faire un roman destiné aux jeunes. Mais quoi ?

Crinter_Matt a dit…

Salutation,

Nouveau sur ton blog, j'ai apprécié.. que dis-je, adoré toutes tes vidéos. Enfin, toutes celles que j'ai pu voir.
Après quelques échos et n'ayant pas cherché à me renseigner un peut plus sur ce livre, c'est bien grâce à toi si Hunger Games sera bientôt miens. En attendant les suites de mes dernières lectures (la roue du temps, la trilogie valisar, Forteresse draconis etc..) :) Je pense avoir enfin trouvé un bon roman de substitution .

Encore merci Salvek et longue vie à ton blogue,

C_M.

Anonyme a dit…

Un grand bonjour a toi Mon cher Salvek. J'espére que tu te portes bien !
Grand méchant ! J'adore les clémentines ! Dix minutes a baver devant c'est de la torture !
Enfin passons donc sur cette petite parenthése nutritive.
Bon et bien ça a l'air d'en jeter le livre que tu nous présente là.
Il est vrai que entre deux récit ou la réflexion et la concentration est de mise, un bon thriller à grande vitesse décoince un peu et nous rapelle un des objectifs principaux de la lecture : se divertir.
C'est pour cela que ce genre de livre me plaît beaucoup et le style d'écriture un peu mature évoquant plusieurs choses actuelles aussi. et puis le genre de bouquin ou tout le monde s'entretue c'est aussi trés jouissif a lire de temps en temps ;).
A voir donc mais le probléme c'est que tu donnes tellement envie a presque toutes les chroniques que maintenant si je n'écoutais pas un peu mon porte monaie, j'aurais déboursé au moins 1000 euros pour mes lectures depuis que je te suis ce qui représente 10 fois plus que mon argent de poche annuel. Tu vois donc le dilemme...
Enfin bref je vais donc ajouter ce livre a ma liste et dés que je suis en manque de livres a sensation je l'achéte et je me le lis. Tu évoquais Chérub et bien sache que un ami me l'a prêté et que j'hésitait a le lire... Comme tu dis ça a l'air de plûtot bien marcher et je vais donc peut être le lire dans un avenir proche.
Bon et bien je ne veux pas te donner plus de lecture que tu n'en as alors je vais te laisser et a dans une ou deux semaine alors ( 1 semaine serait le must =) )
Alors bonne semaine et bonnes lecture et tâche de ne pas attraper la grippe mon cher Salvek.
Amicalement, un de tes fidéles amateurs,
GUIBON

El Jc a dit…

Cela me fait indubitablement penser au "Prix du danger" de robert Sheckley. La littérature "Jeunesse" me semble presque aussi vaste que la littérature "Adulte". On y trouve de petits opuscules sans grand intérêt pour nous les grands et de plus en plus de titres qu'il m'est difficile de classer en Jeunesse tant le discours et la forme ne varie que très peu des romans destinés à un public plus mature. Un auteur comme Jérome Noirez qui écris indifféremment pour les deux, dis lui même prêter peu assez peu d'attention en fait à la caractérisation "Jeunesse" lorsqu'il rédige un tel ouvrage. A titre d'exemple je pourrai également citer les ouvrages de la collection "Ukronie", qui peuvent se lire aussi bien par un jeune public que par un public plus âgé. Certes il manque parfois un rien de développement ou de consistance, sans pour autant que cela ne nuise au plaisir de lecture.

Salvek en laissant entrevoir la possibilité de te retrouver dès la semaine prochaine, tu ouvres une brèche dans laquelle nous nous engouffrons avec plaisir ;o)

Cedric a dit…

Je tire mon chapeau à Pocket Jeunesse qui arrive à nous sortir des livres jeunesse différents des tendances actuelles. Après ceux de Scott Sigler, on nous offre maintenant celui-ci. Loin des Joe le magicien comme du dit et j'ai aussi envie de dire, loin des trucs où une lycéenne naïve tombe amoureuse d'un vampire.
Je rejoins Tigger Lilly pour la comparaison avec Marche ou Crève et y ajoute même Running Man (du même Maître) pour le côté jeu télévisé.
Tu me donne envie de le mettre sur ma liste de Noël qui est déjà assez compliquée à mettre en place ^^
Merci pour cette vidéo et pour la passion qu'on a ressenti, car c'est cette passion qui nous donne envie de prendre le livre ^^
A la semaine prochaine, ou à dimanche là (croisons les doigts !)

Cedric a dit…

Je rectifie mon message précédent : Scott Westerfeld et non Scott Sigler... :S
Ça m'a sorti du lit de réaliser mon erreur ! Donc voilà, merci à Pocket Jeunesse pour les Scott Westerfeld et ce Hanger Games !
Allez, du coup je vous dis bonne nuit à tous !
Et merci encore à toi Salvek pour tes vidéos super-intéressantes !

Anonyme a dit…

Bien le bonjour Salvek! Et bien dis donc, on dirait que tu as vraiment adoré ce livre? 4H30?!?! J'espère pour toi que tu ne travaillais pas le lendemain (ou en fait plus tard dans la journée).
Ce livre m'a l'air d'être très divertissant. ça va me changer un peu les idées après les 6 tomes de Rhapsody d'Elizabeth Haydon. Voilà donc un livre que je vais acheter très bientôt. Et je suis d'accord ave Tigger Lilly, Cédric et toi Slavek en disant que ça peut être un medley entre Marche ou crève, Running Man et Battle Royale!
Sur ce, à la prochaine vidéo, en espérant que lorsque je regarderais ton blog la semaine prochaine, un sourire de toxico en manque voyant qu'il va avoir sa dose quotidienne illumine mon visage (la drogue, c'est pas bien, dites NON! Sauf à celle-ci).

Oldimir

Cédric a dit…

Je suis vraiment naze n'empêche, je viens de voir que dans le message qui reprenait mon erreur, j'en fait une autre ! En plus sur le titre de l'épisode ! Hanger Games... HUNGER tête de pioche ! (oui, j'aime les vieilles expressions mortes)
Sinon, Oldimir à raison, Légalisez Salvek et Fantasy au petit dej' !

Spocky a dit…

Je suis un peu en retard pour poster un commentaire, mais je viens juste de finir ce livre. Et j'ai vraiment adoré. C'est d'ailleurs mon premier coup de coeur de cette année 2010. C'est un thriller très efficace, dans lequel chaque chapitre fini en cliffhanger et il est pratiquement impossible de résister à l'envie de savoir ce qu'il se passe dans le chapitre suivant. En tout cas moi, je me suis retrouvée comme ça à dévorer chapitre après chapitre jusqu'à la fin.

Anonyme a dit…

Pas de quoi casser trois pattes a un canard tant le sujet semble étre d une banalité affligeante.
Mais je dois avouer que je me suis régalé, ce livre a eu un effet addictif sur moi....
Je l ai commencé hier soir a 21h, et je l ai fini ce matin a 10h, tellement je voulais connaitre le dénouement, car oui , j ai vraiment accroché, et je suis prét a y replonger avec les deux opus suivants, vu que le capitole est une cité pourrie jusqu'a l os, alors que les districts vivent dans une grande misére. Ca préte lieu a des developpements qui pourraient étre encore plus intéressants.
Voir une possible rebellion des 12 districts dont on comprend qu'il n y a pas grand monde ( 8000 habitants dans le 12eme... ) me met l eau a la bouche, la lutte finale est elle au bout de l intrigue?
Tu m avais mis l eau a la bouche, salvek, et vraiment tu avais raison, ce livre est génial.
Par contre le classer en roman jeunesse ? pas glop ! L éditeur peut le déclasser, sans remords, c est vraiment pour tout le monde.
Mormegilmarseille